Carnet

Vue 13 fois
16 mai 2022
Laurent QUIVOGNE (X 1984)

Candidat - Administrateur (AG 2022)

Mon parcours professionnel

Mon parcours se décline en quatre temps :

  1. Un temps d’études (X, Ensta pour l’essentiel)
  2. Un temps de salarié (7 ans) dans des sociétés de service informatique
  3. Un temps d’entrepreneur, de 1996 à 2014, dans l’informatique, en passant de consultant à fondateur de startup, puis fondateur et gérant d’une société de développement logiciel.
  4. Un temps dans l’accompagnement, coaching et psychothérapie.

Même si ces strates s’additionnent plutôt qu’elles ne se substituent les unes aux autres.

Mon engagement dans l’association

Pendant les 6 années passées, je me suis engagé́ dans l’association

Pendant mon premier mandat d’administrateur :

  • Animation des groupes RECO puis ECHO
  • Animation des « jeudis de l’action »
  • Participation à la refonte du site, en prenant plus particulièrement en charge la migration des données de l’ancien site
  • Quelques rendez-vous de mirroring
  • Animation sur la stratégie de l’association

Pendant mon second mandat

  • Secrétaire de l’association
  • Gestion des offres de mission
  • Animation du groupe Social selling

Sans compter mon engagement lors des travaux sur la stratégie à l’occasion du renouvellement du CA en 2020.

Ma vision pour l’association

J’ai le sentiment aujourd’hui que l’association recèle un trésor caché que, faute de creuser, nous ne trouvons pas, ou pas tout à fait.

J’ai une vision de l’association qui soit davantage un lieu de partage, d’inspiration et non un lieu de solutions concrètes.

Ma vision est, à rebours d’une organisation pyramidale, non pas tant dans le pouvoir que dans la répartition des tâches, celle d’une organisation fractale portée davantage par ses membres que par quelques-uns.

Mon engagement pour l’association

Je veux proposer des dispositifs pour « tricoter » du collectif et sortir de l’organisation hiérarchique actuelle. Celle-ci nous rend fragile à l’usure des motivations, dont je sens moi-même les effets.

J’imagine proposer un dispositif — projet déjà ancien mais pas encore abouti — où la création de groupes serait plus facile et où le « noyau dur » de l’association serait davantage en soutien et en fournisseur de ressources — telles des formats de réunion — qu’aux manettes des groupes.

Je m’engagerai également dans certaines animations, mais je souhaite me retirer du poste de secrétaire, car mes occupations actuelles ne sont plus compatibles avec la présence régulière à des réunions dont je souhaiterais d’ailleurs limiter le nombre.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.