Actualités

Présentation en commission des lois à l'assemblée nationale
Partager sur :
26 février 2021
News thématiques

Agir pour le Climat

Vue 64 fois

Agir pour le Climat est une association citoyenne et transpartisane, dont l’objectif est de contribuer à l’élaboration de solutions concrètes pour financer la transition écologique et solidaire en Europe. A l’origine de l’idée de Banque européenne du climat et de la biodiversité, reprise par la Commission et en cours de réalisation, nous proposons une solution de financement globale, le Pacte Finance-Climat européen, défendue à Bruxelles sous l’appellation Pacte Climat-Emploi.

Après un riche parcours en entreprise, dans le secteur industriel et le marché du bâtiment, j’ai décidé d’adhérer à XMP-consult pour pouvoir bénéficier d’échanges de bonnes pratiques et être un des éléments de ce réseau d’excellence de consultants indépendants. Pour agir avec expertise et rigueur.

En tant que conseil spécialisé sur la transition bas carbone, mon rôle et l’enjeu que je me fixe est d’accompagner les acteurs - entreprises, organisations professionnelles, institutions ou collectivités – à la prise en compte effective de la transition écologique. L’accompagnement peut revêtir plusieurs formes, de la sensibilisation au dérèglement climatique jusqu’à la mise en place d’actions opérationnelles. De l’information à l’action, toujours agir.

En parallèle de mon parcours professionnel, je me suis rendu compte il y a de nombreuses années que l’action citoyenne était un complément à l’action professionnelle. Notamment sur le sujet du dérèglement climatique d’origine anthropique, où des ponts pouvaient être tracés entre ces deux environnements. Il y a 3 ans j’ai adhéré à l’association que venaient de créer Jean Jouzel, climatologue, ancien vice-président du GIEC et Pierre Larrouturou, euro-député, rapporteur général du budget 2021 pour le Parlement. J’ai été convaincu par leur démarche qui mêle expertise scientifique et solutions de financement. D’un côté le constat, rigoureux, implacable d’une situation réelle et dégradée du climat et de l’autre, l’action par des propositions de financement innovantes et surtout fédératrices. Et bien sûr, reconnaissons-leur le talent d’avoir su mobiliser autant de personnalités pour porter le projet avec le slogan « Si le climat était une banque on l'aurait déjà sauvé[1] ! ». Agir, encore et encore.

L’une des particularités de Agir pour le Climat est de faire du plaidoyer aux niveaux européen et local. Nous travaillons avec d’autres associations ou think tanks car nous sommes convaincus que toutes les forces de bonne volonté émanant de la société civile sont utiles à ce chantier titanesque. Nous collaborons actuellement, entre autres, avec d’autres groupes de réflexion écologiques, l’Institut Rousseau et négaWatt, et faisons partie du Cercle de Giverny.

Nous prenons et prendrons davantage part aux débats publics alors que s’élaborent des stratégies de relance post Covid partout en Europe. Les sujets ne manquent pas : rôle des banques publiques d’investissement et de la Banque centrale européenne dans la reconstruction écologique et solidaire, mise en place d’un reporting extra-financier des entreprises, développement de produits d’épargne servant les objectifs climatiques, instauration de ressources propres pour l’Union européenne, etc.

Si nous nous pensons comme des facilitateurs d’échanges et des alliés des gouvernements et des institutions, qui sont demandeurs, dans le cadre du Pacte vert de la Commission européenne, de tout ce qui peut contribuer à mettre en relation, nous nous voyons tout autant comme des vigies exigeantes.

Et le plus important dans l’action, ce sont les hommes. En tant que président, je m’inscris dans la suite des succès obtenus et me projette dans de nouvelles actions avec les douze membres bénévoles du conseil d’administration de Agir pour le Climat. Nous sommes accompagnés d’une courte mais efficace équipe de salariés, et nous essaimons auprès d’environ 1500 adhérents et plus de 10000 sympathisants.

En tant que conseil indépendant, j’interviens seul ou avec un pair, je suis en relation avec un client et des partenaires. Conseil indépendant, ou président d’association, les sujets liés aux transitions sont complexes et/ou techniques mais avant tout humains. Agir, toujours, comme point commun.

Frédéric Ménard

Conseil indépendant transition bas carbone, membre XMP-consult

Président, Agir pour le Climat, https://www.pacte-climat.eu/fr/lassociation/

[1] En référence aux campagnes de quantitative easing menée par la BCE après la crise des subprimes US afin de soutenir le secteur bancaire européen




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.