Actualité

Vue 310 fois
20 mai 2019

Où en est votre entreprise dans sa transformation numérique ?

Nous avons interviewé de nombreuses entreprises et à la question « Pour vous, qu’est-ce que la transformation numérique ? » les réponses sont toutes différentes. En cause ? Bien entendu, les spécificités de l’entreprise et de ses enjeux, mais avant tout le manque d’une culture et d’une maturité digitales au sein de l’entreprise, y compris au plus haut niveau.

Des références en décalage

Les dirigeants et managers ont souvent été formés à des éléments de langage, ont participé à des séminaires « inspirants », mais comment faire des choix éclairés sans les connaissances nécessaires pour les instruire ? Comment décider ou ne pas décider en 5/10 mn d’un projet blockchain ou machine learning majeur ?

Des réussites

Des réussites existent notamment quand le cœur de métier est touché et l’entreprise n’a pas le choix, mais la grande majorité est encore en phase d’amorçage, au travers d’un axe phare (ex. bureau numérique, plateforme de pilotage…) ou d’un ensemble d’expériences (incubateurs, applications…).

Si le cœur de métier est touché, cela peut conduire à de vraies révolutions telle cette entreprise de travail temporaire qui a entièrement digitalisé son processus de gestion des intérimaires, de leur inscription dans la base, à l’accès aux offres, au recrutement, à la contractualisation et à la gestion des heures travaillées et de la paye. L’entreprise a vu sa productivité et ses parts de marché augmenter fortement et ses métiers se transformer, des agents de recrutement devenant par exemple des gestionnaires de talent. L’entreprise peut même maintenant conquérir de nouveaux marchés (des plateformes d’indépendants aux services RH). Telle autre entreprise dans un marché du ebusiness dominé par Amazon, a totalement revu l’expérience client et le processus d’innovation pour s’assurer un pilotage maitrisé et très dynamique de sa différenciation, lui permettant d’assurer bien plus que sa survie.

Mais surtout des expériences peu déployées et non portées par une ambition stratégique

En dehors du cœur de métier et de l’expérience client, de nombreuses entreprises temporisent et communiquent, en attendant que cela se clarifie. Elles ont alors recours à des pilotes (POC), à l’open innovation, à l’intrapreneuriat, à l’incubation de start-ups… moyens qui permettent seulement de garder le contact avec le marché face à un monde qui change.

Insuffisance d’information et de formation, une vision mécanique de l’organisation qui ne permet pas de la penser stratégiquement comme une « machine ouverte » et des modèles de décision qui s’accommodent mal de l’incertitude, empêchent l’entreprise de structurer ses ambitions de transformation à l’ère du numérique et de comprendre que pilotes, intrapreneuriat, open innovation, open data… sont autant d’évolutions des modes de travail diffusables dans toute l’entreprise et capables de faire évoluer sa culture.

Avant même de se pencher sur l’ambition, les modèles de décision, l’organisation ou les pratiques managériales, 3 propositions d’action pour amorcer le déploiement ou pour se lancer dans la transformation à l’ère du numérique :

  1. Porter un autre regard sur les expériences lancées

Adopter un langage simple permettrait à l’entreprise de tirer parti des actions lancées et de les diffuser plus facilement au plus profond de l’entreprise. En effet, se référant à l’intrapreneuriat, il s’agit souvent d’adoption de méthodologies lean start-up pour mettre des projets sous cloche et les rendre agiles. Pourquoi ne pas parler de nouvelles méthodes de gestion de projet et les diffuser au plus grand nombre ? Les pilotes ou les POC, qu’ils soient réussis ou pas, sont des opportunités de découverte et d’apprentissage. Pourquoi ne pas les associer à des processus d’apprentissage de thématiques nouvelles, stratégiques ou pas et les diffuser dans l’entreprise ? Les start-ups sont souvent porteuses d’innovations avec des savoirs et des modes opératoires complémentaires à ceux de l’entreprise. Pourquoi ne pas créer des observatoires de start-up et des pratiques de coopération comme voies d’enrichissement de l’innovation de l’entreprise ? L’entreprise a créé des Labs. Pourquoi ne pas en démystifier l’existence et y inviter les RH ou les Finances lors de leurs prochains groupes de travail ?...

  1. Faire de la veille et de la prospective, des démarches horizontales et collectives

Les informations étant foisonnantes, horizontales et entremêlées, chaque collaborateur est potentiellement un capteur de veille et un contributeur de la prospective d’entreprise.  La veille et la prospective ne profitent pas de cette richesse et restent des processus verticaux et confinés, sur lesquels continue de s’appuyer la stratégie d’entreprise.

Faire de la veille et de la prospective des démarches collectives, permettrait aux dirigeants de construire une stratégie et des choix mieux éclairés, tout en renforçant le sentiment d’appartenance et la mobilisation autour d’un destin commun.

  1. Amorcer de nouveaux réflexes culturels, grâce à 3 leviers : formation, innovation et data

La culture d’entreprise n’est pas simplement une conséquence passive de son histoire et de ses décisions stratégiques et organisationnelles, elle peut se placer en amont pour devenir facteur de transformations à l’ère du numérique. Pour cela, 3 leviers :

- rendre la formation participative et émulative, un vrai plaisir partagé (ex. apprentissages de réveil thématique, apprentissages croisés, minute du jour...)

- outiller simplement l’innovation pour permettre à chacun d’en devenir acteur (pratiques de créativité, réflexes de design thinking, accès aux contributions collectives…)

- voir la donnée comme une richesse collective, tout contributeur de l’entreprise étant producteur de données pour des usages présents ou futurs. Telle a été la vision de Google depuis longtemps.

 

Transformer à l’ère du numérique, une opportunité pour votre entreprise

Portez un autre regard sur vos expériences lancées et à lancer, créez de nouveaux réflexes culturels et impliquez vos collaborateurs dans la veille et la prospective, pour une mise en mouvement réussie de vos transformations à l’ère du numérique.

Ana Semedo

Un grand merci aux professionnels qui m'ont apporté leur regard, expérience et conseils ainsi que leur temps précieux.


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.